Préhension des réfugiés conte gagne Waterstones enfants prix du livre de la

Onjali Q Raúf a remporté le Waterstones enfants prix du livre avec son premier roman, dont elle a écrit lors de la récupération de sauver la vie de la chirurgie.

Raúf est le fondateur de l’organisme de bienfaisance Faire Herstory, qui lutte contre la traite et l’esclavage des femmes. Après avoir bâclé la chirurgie de l’endométriose a quitté son vomissement et en paralysant la douleur, elle a dit qu’elle avait seulement trois semaines à vivre. Plus d’une intervention chirurgicale majeure lui a sauvé la vie, mais forcé Raúf de passer trois mois à récupérer dans le lit.

Pendant ce temps, tout ce qu’elle pouvait penser était la femme qu’elle avait rencontré alors qu’il travaillait dans les camps de réfugiés à Calais et à Dunkerque, certains d’entre eux très enceinte, ou dans la douleur, et un Syrien de la femme en particulier, Zainab, qui venait de donner naissance à un petit garçon appelé Raehan.





The Boy at the Back of the Class by Onjali Q Rauf which has won The Waterstones Children’s Book Prize 2019.



Photo: Waterstones/PA

“Tout à coup, à ce titre, Le Garçon à l’Arrière de la Classe, juste sauté dans ma tête,” Raúf dit. “Je ne pouvais pas arrêter de penser à Raehan, et dès que les médecins ont dit que j’étais OK pour s’asseoir de nouveau, c’est juste inondée. Il a été écrit littéralement dans sept ou huit semaines.”

Le roman raconte l’histoire d’un enfant de neuf ans, réfugié appelle Ahmet, qui a fui la guerre en Syrie. Lorsque les enfants de sa classe découvrent qu’il est séparé de sa famille, qu’ils viennent avec un plan pour aider.

Selon Waterstone enfants de la fiction acheteur Florentyna Martin, Le Garçon à l’Arrière de la Classe est un futur classique qui met en valeur le meilleur de ce que les histoires peuvent atteindre.

“Raúf a distillé ce que cela signifie d’être un véritable et positive de la personne dans une histoire qui scintille de gentillesse, d’humour et de curiosité,” a déclaré m. Martin. “Ses personnages étape du livre avec un sourire chaleureux, entièrement formé en tant que modèles pour la vie de tous les jours, prêt à vous emmener dans une aventure ambitieuse, à la fois fun et exceptionnellement de préhension. Livres pour enfants ont un radeau de sujets difficiles à transmettre aux jeunes lecteurs, et Raúf embrasse ce avec une approche qui est drôle, optimiste et massivement à cœur ouvert.”

Le roman a été nommé le vainqueur du classement général de la chaîne du livre de £5000 enfants prix du livre de la nuit dernière, à l’avance de la catégorie des vainqueurs de Tomi Adeyemi de La Enfants de Sang et d’Os, qui a remporté le plus âgé de la fiction logement, et Les Filles par Lauren Ace et Jenny Løvlie, qui a remporté les livres illustrés prix.

Raúf consacre Le Garçon à l’Arrière de la Classe à Raehan, “le Bébé de Calais. Et les millions d’enfants réfugiés à travers le monde dans le besoin d’un foyer accueillant et sûr.” Mais elle ne l’a pas vu depuis.

“Malheureusement, j’ai perdu le contact avec eux le jour où j’ai rencontré Raehan,” dit-elle. “Lorsque nous quittions, nous avons vu la police de venir à démolir le camping. J’ai eu Zainab numéro de téléphone et j’ai essayé de l’appeler le lendemain, mais il n’a pas, donc je ne sais pas où ils sont, ou si elles sont OK. Il avait maintenant deux ans et demi.”

Raúf est en train d’écrire un autre roman, L’Étoile à l’Extérieur de Ma Fenêtre, aborder le sujet de la violence domestique à travers l’histoire d’une fille qui va à la chasse pour une étoile “pour de tristes raisons”. Mais son activité principale est de sa charité, et les camps de réfugiés où elle continue à travailler dans son temps libre. “Il est encore plus surréaliste parce que ma vraie vie et mon livre de vie sont telles mondes différents”, dit-elle. “Je vois des gens qui sont désemparés, d’une traite, je suis en train d’essayer de traiter avec les choses sur une base de secours, et puis, dans cet autre monde, vous avez de champagne et de petits gâteaux. Gagner ce prix est hallucinant, vraiment énorme cerise sur un magnifique gâteau.”

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/22/waterstones-childrens-book-prize-onjali-q-rauf-the-boy-at-the-back-of-the-class-refugee

Philip Pullman victoires de JM Barrie lifetime achievement award

Philip Pullman a remporté de JM Barrie récompense, un prix, marque de la “durée de vie est atteinte en se délectant des enfants”.

Le prix annuel est donné par l’organisme de bienfaisance d’Action pour les activités artistiques des Enfants, qui fait campagne pour que tous les enfants ont accès à l’art, et célèbre le travail qui résistera à l’épreuve du temps. ACA président Vicky Irlande dit Pullman a été choisi par l’organisme de bienfaisance de la fondation pour son exceptionnel talent de conteur qui fait appel à tous les âges, en particulier pour les jeunes.

“Nous le considérons un lieu magique, magnifique spinner en fils, qui depuis plusieurs années a tiré ses lecteurs et de spectateurs de par le pouvoir de son imagination pour explorer les royaumes de l’émerveillement et de l’aventure”, dit-elle. “Les enfants ont besoin d’aide à penser et à sentir, à croître fortement dans leurs convictions, de l’empathie et de l’amour. Les histoires peuvent le faire, et Philip Pullman les histoires vont un excellent moyen pour encourager ses lecteurs à tester leurs émotions et de développer leur imagination dans la plus merveilleuse façon possible. Quelle meilleure façon de reconnaître et de célébrer ce bel homme de talent, qu’avec une durée de vie de consécration?”

Pullman a dit qu’il ne pouvait pas être plus fier et heureux de remporter le prix, l’envoi d’un nombre incalculable de grâce à mes adorables lecteurs”. Selon le Libraire, l’auteur de la couleur Sombre de Sa Matériaux de fantasy séquence a vendu 6,9 millions de livres au royaume-UNI. Le Secret du Commonwealth, le deuxième volume de son suivi de la trilogie Le Livre de la Poussière, paraîtra en octobre. Le roman, qui continue les aventures de son héroïne Lyra, est déjà l’un de Amazon top des ventes, plus de six mois avant sa sortie.

L’auteur est un “patron” de l’ACA et a dit que la charité est un très bon moyen de voir que les enfants ont le meilleur de tout; la meilleure des chances, la meilleure éducation, la meilleure nourriture, la meilleure des histoires et des poèmes, de la meilleure musique, le meilleur de théâtre”.

Les précédents lauréats de JM Barrie prix comprennent Michael Morpurgo, Lynne Reid Banks, Jacqueline Wilson, Judith Kerr et Dick King-Smith.

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/21/philip-pullman-wins-jm-barrie-lifetime-achievement-award

Le Pin Îles par Marion Poschmann examen sur les traces de Bashō

Here est un court roman presque miraculeux dans sa fusion réussie de potentiellement heurter les tons. Cela peut être un avantage d’un écrivain de grandir dans leur propre langue, et en cours de traduction, seulement quand ils ont atteint la vitesse de libération. Suite à Marion Poschmann, un multi-primé, poète et romancier dans son pays natal, l’Allemagne, apparaît maintenant en anglais entièrement formé, traduit par Jen Calleja, et a tout l’air d’découvert la grandeur: ce mois-ci le livre a été nominé pour le Man Booker International prize.

Le Pin Îles commence dans un esprit ludique, drôle de façon, comme Gilbert Silvester, maître de conférences à la barbe de la mode dans le cinéma, quitte sa femme après avoir rêvé qu’elle a été infidèle. Il ne sait pas qui (“malheureusement, le rêve n’avait pas été complètement clair sur ce point”), mais il ne sais ce qu’il veut faire: voyage au Japon (“en prenant une trajectoire de vol qui ne passe plus boire de thé nations”) et, inspiré par Matsuo Bashō de l’ Étroite Route vers le grand Nord, consultez le pin îles de Matsushima.

Puis vient la première secousse, quand Gilbert, à l’approche d’un jeune homme dans une station de métro pour se renseigner sur sa barbe, accidentellement l’empêche de sauter devant un train de tuer lui-même. Les choses ne sont pas simples, et sont de fait plus difficile encore par Gilbert relatif manque d’empathie pour l’homme, Yosa, comme il le lui apporte le long de son voyage. En effet, Poschmann ne fait aucune tentative pour rapprocher de nous à Gilbert, qui se soucie peu de la irréprochables femme il a abandonné, en ignorant ses appels en absence et en lui envoyant seulement la lettre occasionnelle.

Pourtant, cet auteur détachement de la paie comme Gilbert et Yosa tête plus au nord, en prenant les trains (“stationnaire voyage, de l’action sans action”) vers le pin d’îles et d’un terrain non clos de l’existence. Le haïku par Bashō et son mentor, Saigyō, sont cités par Gilbert avec l’augmentation de la fréquence et de l’ajouter au sens de l’euphémisme, de la domination de la nature, d’un moment de la transformation. Les motivations des deux hommes dans le rejet de la société, les normes restent sous silence, et le calme de la légèreté de l’histoire prête de leurs paroles ajouté par résonance.

Le Pin Îles est une histoire qui n’a pas d’attacher les extrémités lâches, mais laisse thèmes épars comme des aiguilles sur le sol de la forêt, permettant au lecteur de repérer leurs habitudes. La meilleure approche pour cette séduisante, imprévisible livre est de suivre Gilbert conseils sur la récitation de poèmes: “pour le laisser vous toucher, et de simplement l’accepter dans toute sa frappe, l’irrationnel de la beauté”.

Le Pin Îles est traduit par Jen Calleja et publié par la Queue de Serpent (£12.99). Pour commander un exemplaire, aller à guardianbookshop.com ou appelez 0330 333 6846. Free UK p&p de plus de £15, les commandes en ligne seulement. Les commandes par téléphone min p&p £1.99.

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/21/the-pine-islands-by-marion-poschmann-review

La thérapie sur le canapé, en plus de la foire du livre de Londres – livres podcast

Sur ce spectacle de la semaine, Claire et Sian rencontrer à la foire du livre de Londres pour discuter des tendances et des plus grands livres annoncé pour 2019 et 2020. Puis ils s’assoient avec neuropsychologue AK Benjamin et romancier Anthony Bon, qui ont écrit deux livres différents de tourner les tables sur la thérapie. Benjamin du genre casse-prendre sur la santé mentale, Permettez-Moi de ne Pas Être Fou, met l’auteur au centre de la scène, alors que les Bons de Tuer [expurgé] est un thriller dans lequel un homme en deuil le meurtre de sa femme tente de justifier son droit à la vengeance par le biais de lettres à son thérapeute.

Liste de lecture

Permettez-Moi de ne Pas Être Fou par AK Benjamin (Bodley Head)
Tuer [rédigé] par Anthony Bon (Atlantique)





London book fair 2019 at Olympia. (Photo by Sam Mellish/In Pictures via Getty Images)





Photographie: Sam Mellish/En Images via Getty Images

https://www.theguardian.com/books/audio/2019/mar/19/therapy-on-the-couch-plus-the-london-book-fair-books-podcast

Carnegie medal de la liste de présélection célèbre des romans en vers libres,

Près de la moitié des romans en lice pour le royaume-UNI la plus prestigieuse du livre pour enfants, le prix de la Carnegie medal, sont écrits en vers libres.

Fondée en mémoire de l’Écossais, philanthrope Andrew Carnegie, qui a mis en place plus de 2 800 bibliothèques à travers le monde, le CLIP, Carnegie médaille a été décernée à CS Lewis, Mary Norton, Philip Pullman et Arthur Ransome. Cette année, pour la première fois dans le prix de l’histoire, trois des huit romans en cours d’exécution sont écrit dans le verset: Elizabeth Acevedo est Le Poète X, Kwame Alexander Rebond et Jason Reynolds Long Chemin vers le Bas.




Rebound by Kwame Alexander is on the shortlist for the 2019 Carnegie medal for children’s literature.

Par le rebond de l’Kwame Alexander est en lice pour le 2019 Carnegie medal.

Chaque de la libre-verset romans sont de passage à l’âge récits et écrits par des poètes Américains et sont frais et émotionnellement percutants”, selon la Carnegie, qui est jugée par les bibliothécaires jeunesse. Acevedo est Le Poète X suit une jeune Dominicaine fille de Harlem, à New York, qui écrit de la poésie dans le secret, jusqu’à ce qu’elle est invitée à rejoindre son école de slam de poésie club. (Acevedo est un National de Poésie Slam champion.) “Quand votre corps prend plus de place que votre voix / vous êtes toujours la cible de bien-visant les rumeurs, / c’est pourquoi je laisse mes doigts parler pour moi”, écrit-elle. “J’ai forcé ma peau aussi épaisse que je suis.”





Carnegie-nominated author Elizabeth Acevedo at a poetry slam in 2014.



Carnegie-nominé auteur Elizabeth Acevedo à un slam poésie en 2014. Photo: Zuma Press/Alamy

Alexandre du Rebond raconte l’histoire d’un garçon qui est envoyé à rester avec ses grands-parents pour les vacances, après il se met dans le pétrin une fois de trop. Là, il découvre une inattendue talent pour le basket-ball. “Hoop rois SOAR / dans les coups de pied avec des ailes. / Jeu si doux / c’est comme l’abeille”, écrit Alexandre, qui a remporté la médaille Newbery en 2015.

Reynolds Long Chemin vers le Bas, suit l’histoire de Volonté, dont le frère est tourné dans un gang du crime et qui se met à se venger, jusqu’à ce que les gens de son passé arrivée. “ET PUIS IL y avait des COUPS de feu”, écrit Reynolds. “Tout le monde / ran, / esquivé, / caché, niché / eux-mêmes serré. // Appuyé sur nos lèvres pour le / la chaussée et prié / la flèche, suivi par / le buzz de balle, / ne pas nous rencontrer.”

“C’était une très bonne année pour la libre-verset romans”, a déclaré le Carnegie président du jury Alison Brumwell, pointant vers l’augmentation de la popularité de la poésie. Poussé par Instagram best-seller Rupi Kaur, de la poésie, les ventes ont augmenté de 12% en 2018 rapport à l’année précédente. En 2018, avec les adolescentes et les jeunes femmes de 13 à 22 ans ont été les plus gros consommateurs de la poésie.

“Il a beaucoup à voir avec un sens clair de l’identité à venir à travers en libre-verset récits que peut-être vous ne montez pas dans un plus linéaire traditionnelle roman,” dit Brumwell. “Il y a une musicalité à tous les trois de la libre-verset romans qui ont été retenus. Ils ont chacun eu leur propre cadence et je pense que c’est quelque chose que les jeunes gens y répondent.”

Un verset roman a remporté le Carnegie à jour: Sarah Crossan, sur siamoises, qui a eu la médaille en 2016. Crossan du verset roman de la Lune, dans lequel un adolescent rend visite à son frère dans le couloir de la mort, a été nominé pour le prix cette année, mais n’a pas fait la liste de présélection. Au lieu de cela, les juges ont choisi de Sally Nicholls “les Choses Une Fille Brillante Pouvez Faire, qui suit trois jeunes filles se joindre à la lutte des femmes pour les votes, et de Sophie Anderson est de retour à La Maison Avec des cuisses de Poulet, à propos d’une fille dont la grand-mère Baba Yaga, Bonbons Gourlay de l’Os de Parler, situé dans la région montagneuse de la jungle des Philippines, où une invasion Américaine qui menace le monde d’une petite tribu; Francis Hardinge est Un Skinful des Ombres, une jeune fille est possédée par un fantôme; et Kate Saunders,” La Terre de Neverendings, une aventure dans un monde imaginaire qui est aussi un portrait de la douleur.

“La résilience émotionnelle est un dénominateur commun dans les huit très différent des romans sur la Carnegie liste restreinte”, a déclaré Brumwell.

La liste restreinte pour le CLIP, Kate Greenaway médaille pour un livre illustré pour enfants a également été annoncé aujourd’hui. Illustrator Jon Klassen est dans la course pour sa deuxième Kate Greenaway gagner pour Le Loup, le Canard et de la Souris, écrit par Mac Barnett. Les Paroles oubliées, illustré par Jackie Morris et écrit par Robert Macfarlane, a également fait la coupe, comme le fait David Roberts, Suffragette.





An illustration by Jackie Morris from the book The Lost Words, nominated for the Kate Greenaway award.



Une illustration par Jackie Morris, de son livre La Perdu les Mots, qui a été nominé pour le Kate Greenaway prix. Photo: Jackie Morris

Brumwell dit les files d’attente pour les deux médailles étaient en circulation. “Ils démontrent clairement la vision, de la vitalité et de la profondeur de l’édition pour les enfants, y compris l’émergence de petits éditeurs indépendants.” La presse indépendante est un Jeu d’Enfant de la Bibliothèque fait l’Greenaway liste restreinte pour Maria Gulemetova est au-Delà de la Barrière, tandis que le Lantana, un nouvel éditeur, en se concentrant sur les noirs, les Asiatiques et les minorités ethniques, les auteurs et les illustrateurs, a été nominé pour Vous êtes en Sécurité Avec Moi, illustré par Poonam Mistry et écrit par Chitra Soundar.

“Superbe débuts de prendre la place d’honneur aux côtés des établis, des noms bien connus, représentant le meilleur dans l’écriture et l’illustration pour les enfants et les jeunes. Difficile thèmes du deuil, de l’isolement, de l’amitié et de l’identité sont traités avec humanité et de la perspicacité et dans une gamme de distinctif écrits et des illustrations de styles,” dit Brumwell.

Les gagnants seront annoncés le 18 juin, quand ils recevront 5 000 livres sterling, une médaille d’or et de 500 € de livres à donner à leur bibliothèque locale.

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/19/carnegie-medal-shortlist-celebrates-novels-in-free-verse

Wellcome prix de la liste de présélection fête des livres à propos de la masculinité et de la maladie mentale

À partir d’un mémoire par la première transgenre homme à la boîte au Madison Square Garden pour un roman inspiré par la vie d’Alan Turing, l’exploration de l’égalité des sexes est un thème clé dans la liste de présélection pour cette année Wellcome livre de prix.

La valeur de 30 000 £prix est ouvert à la fiction et non-fiction, et vise à célébrer un livre que meilleur illumine “les nombreuses façons dont la santé, de la médecine et de la maladie de toucher nos vies”. Les six livres en lice cette année, notamment les transgenres boxer Thomas Page McBee s memoir Amateur, une exploration de l’égalité des sexes et de la masculinité que les juges ont dit “les défis et les confond certains de nos préjugés profondément enracinés”, et Sera Eaves roman Murmure, qui fictionalises la période d’Alan Turing vie, lorsque le mathématicien était soumis à la castration chimique, avant il a tué lui-même. Le président du jury, la romancière Elif Shafak, a déclaré qu’il serait “la poignée de votre esprit dans les premières pages, briser votre coeur à mi-chemin à travers, et à la fin, étrangement, de façon inattendue, restaurer votre foi en l’homme et à son infinie capacité de résilience”.

“Ainsi que le sexe, ces livres aussi l’accent sur la masculinité”, a déclaré Shafak. “Nous parlons de la masculinité dans une manière que nous n’avons jamais fait avant, et de voir que reflétées dans le monde de la littérature, de la fiction et non-fiction, est intéressante. La façon dont ces livres approche de la construction de la masculinité est très courageux, très honnête.”





Thomas Page McBee’s Amateur is nominated for the 2019 Wellcome book prize.



Thomas Page McBee Amateur est nominé pour le 2019 Wellcome prix du livre. Photographie: Michael Sharkey/L’Observateur

Amateur, dit-elle, explore “ce que nous attendons des hommes, ce que nous attendons des hommes, et la façon dont cela peut être une camisole de force”. “En tant que féministes, nous l’avons toujours dit que le patriarcat rend les femmes malheureux, mais nous devons souligner que le patriarcat peut rendre les hommes malheureux ainsi, de les faire se sentir bridé, limité, donc c’est très courageux de la voix.” Souffle, pendant ce temps, les analyses “un individu doté d’un incroyable esprit, qui est en avance sur son temps, et encore bridée par la société et ses attentes”. “Il y a de la masculinité, mais aussi [demande] comment pouvons-nous traiter la différence – qui est une question que nous sommes toujours là et n’ont pas été en mesure de résoudre.”

Sarah Krasnostein biographie de Sandra Pankhurst, une femme transgenre qui ont connu la violence faite aux enfants, la prostitution et la transphobie, avant de devenir un traumatisme plus propre, il fait également de la gamme, salué par les juges comme un livre qui “simplement crépite avec la vie”, comme le fait Ottessa Moshfegh le roman de Mon Année de Repos et de Détente, dans lequel une jeune femme entre dans un an de coma artificiel dans l’espoir d’une nouvelle vie les attend par la suite. Il est “Jane Eyre rencontre Prozac Nation”, selon le jury: “Original, ludique et étrangement profonde.”

La liste est complétée par le dramaturge Arnold Thomas Fanning, le mémoire de l’Esprit sur le Feu, une “inébranlable” et “magistralement écrit” compte de la manie, la psychose et la dépression, il a connu dans son 20s, et cardiologue Sandeep Jauhar du Cœur, un livre qui explore l’organe par le biais de la recherche médicale, de l’histoire et des histoires personnelles. “La profondeur de ses connaissances est remarquable, et l’étendue de sa compassion encore plus”, a déclaré Shafak.

Shafak dit que les livres sur la liste restreinte pour cette année Wellcome prix s’attaquer à des sujets d’actualité. “Ils posent des questions … ils se marient personnels de la recherche scientifique, culturel, historique, ils sont très créatifs,” dit-elle. “Et ces voix sont très honnêtes. Ils sont sans faille, très franche, même quand ils sont à travers les sujets difficiles. Je les trouve très courageux, tous les livres sur notre liste de présélection.”

Le gagnant du prix, qui a été prise l’an dernier par Mark O’Connell exploration de transhumanisme, Pour Être une Machine, sera annoncé le 1er Mai.

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/19/books-about-masculinity-transphobia-wellcome-book-prize-shortlist

Anna Burns et Sally Rooney sur Rathbones Folio prix longlist

L’2019 Rathbones Folio prix longlist s’étend sur le monde, à partir d’un Booker-gagnant roman, qui se déroule au milieu des Troubles en Irlande du Nord à une vie de Saint François d’Assise a dit dans le verset.

Menant la charge pour une fiction sur une liste qui célèbre le meilleur ouvrage publié en tout genre sont Anna Burns, le Berger, qui a remporté le 2018 Booker prize, Sally Rooney Costa roman primé, les Gens Normaux, et Sera la Corniche du Murmure, qui a été nominé pour le 2018 Orfèvre du prix. D’autres romans, parmi les 20 livres préliminaires pour l’attribution d’un prix de Diane Evans sont des Gens Ordinaires, Mohammed Hanif Rouge des Oiseaux, Carys Davies Ouest et polyphonique du roman moderne Natif Américain de vie de Tommy Orange, .

Ann Wroe Francis: Une Vie en Chansons est l’un des trois recueils de poésie en lice pour le £30,000 prix, en prenant une fente côtés de Raymond Antrobus’s de La Persévérance et de la Zaffar Kunial de l’exploration de l’identité, de Nous.

Non-fiction titres sur la liste comprennent une biographie de Nietzsche à partir de Sue Prideaux, je Suis de la Dynamite!, un compte de l’an passé piétinement par le biais de l’est de Londres, à partir de Bob Gilbert, – Esprit d’Arbres, et une méditation sur le grand nord de Nancy Campbell, La Bibliothèque de la Glace.

Tous les livres sélectionnés pour le prix longlist, qui a été fondée en 2013 et est ouvert aux auteurs écrivant en anglais de tous les coins du monde, sont choisis par l’académie de plus de 250 écrivains et de critiques, y compris Jeanette Winterson, JM Coetzee, Margaret Atwood et Zadie Smith.

Les membres de l’académie Kate Clanchy, Chloe Aridjis et Owen Voilages composent le jury pour l’2019 prix.

Le prix est co-fondateur Andrew Kidd a rendu hommage à la largeur de la sélection du jury, le qualifiant comme une liste de “quelque chose pour tout le monde”.

“En arrivant à un longlist du 80 en circulation des livres nommés par le Folio de l’académie n’a jamais été facile,” dit-il. “Mais Kate, Chloé et Owen ont appliqué eux-mêmes avec un mélange de sérieux de l’intention et de bonne humeur pour nous donner une sélection de titres qui est passionnant dans sa richesse, de la diversité et de la plage.”

Lauréats précédents: George Saunders, qui a remporté l’édition inaugurale de la bourse en 2014, Hisham Matar en 2017 et Richard Lloyd Parry, qui a pris l’2018 prix avec les Fantômes du Tsunami.

La sélection sera annoncée le 4 avril, avec le vainqueur couronné lors d’une cérémonie tenue à la British Library, le 20 Mai.

L’2019 Rathbones Folio longlist

Pouvez-Vous Tolérer Cela? par Ashleigh Jeunes (Bloomsbury)
Le Crossway par Guy Stagg (Picador)
Francis: Une Vie en Chansons par Ann Wroe (Chatto et Windus)
Ghost Arbres par Bob Gilbert (Sarabande)
Maison de la Pierre par Novuyo Rosa Tshuma (Atlantique)
Je Suis De La Dynamite! par Sue Prideaux (Faber)
Sur la terre des Vivants par Georgina Harding (Bloomsbury)
La Bibliothèque de Glace par Nancy Campbell (Scribner)
Peu à Edward Carey (Gaulois Livres)
Mary Ann Sate, Imbécile par Alice Jolly (Indépendant)
Berger par Anna Burns (Faber)
Les mères par Chris Power (Faber)
Murmure par la Volonté de la Corniche (CB Éditions)
Les Gens normaux par Sally Rooney (Faber)
Les Gens ordinaires par Diana Evans (Chatto et Windus)
La Persévérance par Raymond Antrobus (Écrit dans les Marges)
Rouge des Oiseaux par Mohammed Hanif (Bloomsbury)
Il y a là, par Tommy Orange (Harvill Secker)
Nous Zaffar Kunial (Faber)
À l’ouest par Carys Davies (Granta)

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/18/anna-burns-sally-rooney-rathbones-folio-prize-longlist-milkman-normal-people

“C’était comme un miracle”: Huit écrivains surpris de $165,000 prix

L’écrivain Irlandais Danielle McLaughlin était en voyage avec sa famille pour marquer son 50e anniversaire, lorsque le téléphone a sonné et elle a découvert qu’elle avait gagné à l’un de cette année, Windham-Campbell prix, a annoncé mercredi soir. L’ $de 165 000 (£125,000) le prix est venu au bon moment, McLaughlin a révélé.

“C’était comme un miracle”, dit-elle, “arrive à un moment où je vivais un peu de flottement, psychologiquement, dans mon écriture de la vie. Dans un sens, c’était comme une réponse à une question que j’avais commencé à me demander.”

Le Windham-Campbell prix sont parmi les plus riches de prix littéraires dans le monde, avec huit auteurs écrivant en anglais sélectionnés chaque année “d’appeler l’attention de réussite littéraire” et de permettre à des écrivains à “se concentrer sur leur travail indépendant des préoccupations financières”.

McLaughlin est rejoint sur cette année de la liste par l’essayiste Rebecca Solnit, journaliste et historien Raghu Karnad, le romancier David Chariandy, poètes Kwame Dawes et Ishion Hutchinson et dramaturges Patricia Cornelius et Young Jean Lee. McLaughlin, qui a fait ses débuts dans l’édition 2015, avec une collection de court-métrage de fiction, a été citée par les juges pour des histoires qui “capturer la beauté et la brutalité des rapports humains, imprégnant avec quasi magique de qualités enracinées dans les détails de la vie quotidienne d’une manière à la fois ironique et de résonance”.

Il est de 10 ans depuis McLaughlin arrêté de pratiquer le droit, après de tomber malade, et elle avait commencé à se demander “si je devrais peut-être la pensée de retourner à la pratique juridique.

“Beaucoup de l’écriture de la vie implique de travailler sur des projets qui non seulement ne pas gagner de l’argent, mais sont déficitaires,” dit-elle. “Donc, ce type de soutien est très important.” Elle est aujourd’hui l’intention de “traiter moi-même à un an de l’écriture, de l’écriture, de l’écriture”.

Le Windham-Campbell prix ont été établis en 2013, d’après l’écrivain Donald Windham gauche sa succession à l’Université de Yale. Après des difficultés financières au cours de la première partie de sa carrière, Windham et son partenaire de Sable Campbell, décédé en 1988, avait depuis longtemps envie de créer un prix littéraire. Les auteurs sont nommés et jugés de manière anonyme, avec notification aux gagnants du ciel par le prix le réalisateur Michael Kelleher.

Solnit, dont l’essai les Hommes Expliquent des Choses, M’ a inspiré le terme “mansplaining”, a dit qu’elle était à Bogotá quand elle a entendu les nouvelles, “et après le grand étonnement réglé, je me sentais reconnaissante d’avoir cet encouragement et de soutien pour faire ce que je voulais faire de ma vie: il suffit d’écrire des livres”.

Canadienne romancier Chariandy d’abord cru l’e-mail de Kelleher était une blague, et encore a “de graves moments de doute” qu’il a vraiment gagné. “Ce prix est un changement de vie, car il m’offre la chance de concentrer dans un véritable façon durable sur mon écriture,” at-il dit, expliquant qu’il est actuellement “en travaillant sur un triptyque d’un roman – une série de compliqué, mais intime des affaires entre les peuples Africains et Sud-Asiatique, à compter de la Trinité-pendant la mal à l’aise après l’émancipation/acte de fiducie de la période, et de procéder à l’Europe des années 50 et au Nord, Amérique d’aujourd’hui”.

Les deux gagnantes poètes sont publiés par l’ Arbre Peepal de Presse. Né au Ghana et de la Jamaïque-soulevé Dawes a rendu hommage à la petite indépendant du royaume-UNI éditeur: “l’Arbre Peepal … ont été une présence constante et de la force et de la co-conspirateurs tellement que nous appelons la croissance et de la réussite, et donc, ce prix est pour eux”.

Dawes est actuellement au milieu d’une “longue date de l’échange de verset avec le magnifique poète Australien, John Kinsella” ainsi que d’un roman, qui est “d’apporter sa marche lente à une fin”. Le prix, dit-il, se sent comme une affirmation de ce qu’il a fait. “Il est bon d’être vu,” dit-il. “Mon général, la réaction est la gratitude et de la joie parce que je pouvais descendre dans le hall de la salle à manger et de dire à ma femme de Lorna ” Devinez quoi? Et on pourrait en rire. Et elle aurait pu demander, ” est-il de l’argent?’ Et on pouvait plus de rire. Et puis de dire aux enfants, et ils pouvaient rire et dire, ” Nice one, pop.’ Ce qui est délicieux.”

Jamaïcain poète Hutchinson a dit qu’il était complètement terrassé par Kelleher e-mail. “Il sert de tampon entre les exigences de la journée-à-jour de travail et le travail d’imagination, je suis impliqué dans,” il a dit. Citée par les juges pour “conjurer la Jamaïque et le monde intérieur” dans la poésie que “les surprises et les étourdit avec l’innovation formelle, la musique de la clarté et de la profondeur historique”, Hutchinson, a déclaré que “les Caraïbes est encore inexploré et très riche terrain, et je me sens lié à une sorte d’excavation de ce que cela signifie de multiples façons, pour être un Jamaïcain, à la lumière de l’histoire et le contemporain du moment”.

Les précédents lauréats du prix comprennent le royaume-UNI Olivia Laing, Australie, Helen Garner et de la Jamaïque Lorna Goodison. L’2019 gagnants ont été annoncés à Londres lors d’un événement dans Papetiers la Salle, et sont dues à comparaître dans le cadre d’un festival à Yale en septembre.

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/13/eight-writers-surprised-with-165000-awards-windham-campbell

Stormzy lance la recherche pour “meilleur écrivain d’une nouvelle génération”

Moins d’un an après avoir pris sa première étape dans l’édition avec le lancement de #Merky des Livres, de la saleté de l’artiste Stormzy a dévoilé le Nouveau prix des écrivains pour les auteurs de moins de 30 ans, de “promouvoir les histoires qui ne sont pas entendues, et de trouver le meilleur écrivain de la nouvelle génération”.

#Merky Livres, un Penguin Random House empreinte axée sur la promotion de talents parmi les jeunes auteurs BRITANNIQUES, est la partie du musicien croissante #Merky empire, qui comprend également une maison de disques et musique festival. Son premier livre a été Stormzy de la mémoire, se Lever, co-écrit avec le 25-year-old écrivain Jude Yawson.

“Je connais trop d’écrivains de talent qui n’ont pas toujours une prise de courant ou un moyen pour obtenir leur travail, et j’espère que #Merky Livres peuvent maintenant être un point de référence pour eux de dire “j’ai peut être un auteur”, et pour que ce soit un objectif réaliste et réalisable,” Stormzy dit. “La lecture et l’écriture comme un gamin faisait partie intégrante de là où je suis aujourd’hui et je, du fond de mon cœur, ne peut pas attendre pour entendre vos histoires et de les sortir dans le grand monde.”

Le nouveau prix sera mené en collaboration avec la Bonne Agence Littéraire, co-fondée par Le Bien des Immigrants de l’éditeur de Nikesh Shukla et de l’agent de Julia Kingsford, et la charité de la Première Histoire.

Les inscriptions sont désormais invités à partir de inédits de écrivains de fiction, non-fiction et de la poésie, âgés entre 16 et 30 ans, qui n’en avez pas déjà un agent. La date de clôture est le 12 avril. Le prix sera représentation de la Bonne Agence Littéraire et un contrat d’édition avec #Merky Livres.

Le gagnant, a annoncé le 6 juin, seront sélectionnés par un panel de Stormzy, Shukla, l’auteur Yrsa Daley-Ward, le poète Kayo Chingonyi et Penguin Random House UK Susan Sandon.

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/13/stormzy-launches-search-for-best-writer-of-a-new-generation-merky

Man Booker International prize 2019 longlist voit des petits éditeurs gagner gros

Les “plus belles œuvres de la traduction de partout dans le monde” sont presque exclusivement publié par les presses indépendants – au moins d’après le Man Booker International prize, qui a dévoilé une longlist de 13 livres avec seulement deux indices de grandes maisons d’édition.

Le prix est d’une valeur de £50 000 à ses lauréats, répartis à parts égales entre l’auteur et le traducteur. Cette année, la longlist varie de Chinois auteur Peut Xue Amour dans le Nouveau Millénaire, dans un monde en constante surveillance et traduit par Annelise Finegan Wasmoen, pour les Palestiniens Islandais écrivain Mazen Maarouf de Blagues pour les Tireurs, une série d’histoires dans une zone de guerre racontée du point de vue de l’enfant, traduit de l’arabe par Jonathan Wright.

Le 13 livres représentent, a déclaré le président du jury, l’auteur Bettany Hughes, “une année où les écrivains pillé l’archive, personnelle et politique” à venir avec un longlist “enrichir[es] notre idée de ce que la fiction peut faire”.

Aussi, y compris Lecteur de Votre chasse-neige Sur les Os des Morts, par la 2018 gagnant Olga Tokarczuk , traduit du polonais par Antonia Lloyd-Jones, la longlist s’étend à travers le monde: la Corée du Sud (Hwang Sok-yong est À la tombée de la nuit, que les juges salué comme “délicatement dessiné, bien peuplé et habilement tracé”), à la Colombie (Juan Gabriel Vásquez est “pénible” la Forme de La Ruine), et de l’Argentine (Samanta Schweblin “féerique et mystérieuse” histoire de la collection de la taille d’une Bouchée des Oiseaux). Au total, neuf langues différentes, provenant de 12 pays à travers trois continents sont représentés dans la gamme.

Seulement deux des préliminaires œuvres provenaient du royaume-UNI plus grands éditeurs, avec 11 arrivée des indépendants, y compris Fitzcarraldo Éditions, Grès, la Presse, Granta, Et d’Autres Histoires et Scribe. Juge, auteur et traducteur gilles authier a dit il a montré que les gros éditeurs n’en puisse plus.

“Le très bon indépendants sont devenus les culturels de talents. Parce que si c’est difficile de garder une petite maison à flot, vous pouvez exercer un certain goût littéraire ou goûts personnels, en un sens, il est vraiment, vraiment difficile à faire, dans les principales maisons”, dit-elle. “On peut voir ce changement maintenant, cependant, parce que grâce à ce prix, en particulier, les ventes de traduction de la fiction vont jusqu’.”

L’année dernière, Tokarczuk le vainqueur de Vols, publié par Fitzcarraldo, a vu ses ventes sauter 692% dans le mois suivant l’annonce. Il est maintenant sur son 10e impression. La semaine dernière, les ventes de livres moniteur Nielsen a dit que traduit la fiction ventes étaient à leur plus haut depuis qu’elle a commencé à les suivre en 2001.

Après la lecture de plus de 100 livres pour l’aider à venir avec la longlist, Librement, a déclaré que les écrivains du monde entier ont tenté, de différentes manières, à lutter contre l’immigration et les catastrophes environnementales. “Nous avons eu cette presque lugubre attention aux rumeurs sur le compte d’un monde naturel qui semble prêt à se battre, cette catastrophe écologique moment,” dit-elle. “Aussi, nous avons vu le dessous de l’immigration, et nous avons souvent vu des jeunes générations aux prises avec les héritages politiques de leurs parents, incapables de se débarrasser d’eux.”

Librement a souligné l’importance de la lecture de la fiction dans la traduction. “Anglophone fiction peut devenir tournée vers l’intérieur. Lors de mes lectures, de mes propres idées sur ce qui était possible dans la fiction gardé bousculé, en pot, de défi et d’inspiration”, dit-elle. “Ce n’est pas seulement à propos des voix d’un autre monde, bien que certainement donc beaucoup de ces livres ont ouvert les régions du monde, je n’ai pas pensé correctement. Il est même sur le niveau de la phrase; il est des façons de penser qui je pense sont plus intéressantes que mes propres façons de penser, ni que faire ma propre façon de penser plus souple.”

La liste restreinte de six livres seront annoncés le 9 avril, et le gagnant le 21 Mai. À partir de juin, le prix sera devenu connu sous le nom International Booker prize, une fois le parrainage de l’Homme Groupe vient à une fin, et la fondation de bienfaisance Crankstart prend de plus que le prix du commanditaire.

Man Booker International prize 2019 longlist

Les Corps célestes par Jokha Alharthi (Oman), traduit de l’arabe par Marilyn Stand (Grès de Presse)

L’amour dans le Nouveau Millénaire par la can Xue (Chine), traduit par Annelise Finegan Wasmoen (Yale University Press)

Les Années de Annie Ernaux (France), traduit par Alison Strayer (Fitzcarraldo Éditions)

Au Crépuscule de Hwang Sok-yong (Corée du Sud), traduit par Sora Kim-Russell (Scribe)

Des blagues pour les Tireurs par Mazen Maarouf (de l’Islande et de la Palestine), traduit de l’arabe par Jonathan Wright (Granta)

Quatre Soldats par Hubert Mingarelli (France), traduit du français par Sam Taylor (Granta)

Le Pin Îles par Marion Poschmann (Allemagne), traduit par Jen Calleja (Queue de Serpent)

Gorgée d’Oiseaux par Samanta Schweblin (l’Argentine et l’Italie), traduit de l’espagnol par Megan McDowell (Oneworld)

La Faculté des Rêves par Sara Stridsberg (Suède), traduit par Deborah Bragan-Turner (Quercus)

Lecteur de Votre chasse-neige Sur les Os des Morts, par Olga Tokarczuk (Pologne), traduit par Antonia Lloyd-Jones (Fitzcarraldo Éditions)

La Forme de la Ruine par Juan Gabriel Vásquez (Colombie), traduit de l’espagnol par Anne McLean (MacLehose de Presse)

La Mort de Murat Idrissi par Tommy Wieringa (pays-bas), traduit par Sam Garrett (Scribe)

Le Reste par d’Autres Trabucco Zerán (le Chili et l’Italie), traduit de l’espagnol par Sophie Hughes (Et Autres Histoires)

https://www.theguardian.com/books/2019/mar/13/man-booker-international-prize-2019-longlist-sees-small-publishers-win-big