En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus.

La Vieille France Touraine Anjou 2/2V

ROBIDA Albert

Crémille

Occasion comme neuf

Ean : 0710377712214




Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
18,00 €

Achetez ce produit et gagnez 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point transformable(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Paiement sécurisé
Expéditions sous 24H
Satisfait ou remboursé

Présentation : La Vieille France Touraine Anjou 2/2V

Texte, dessins et lithographies par Albert Robida.
Complet 2/2V
Tome 1 : Orléans - Meung - Beaugency - Blois - Chaumont - Amboise - Tours - Langeais - Ussé - Azay le Rideau - Loches - Chenonceaux - Montrichard - Romorantin - Mehun - Bourges - Sully sur Loire - Gien - Montargis
Tome 2 : Nogent le Rotrou - La Ferté Bernard - Le Mans - Laval - Sablé - Angers - Saumur - Montreuil - Bellay - Thouars - Loudun - Chinon - Vendome - Lavardin

Caractéristiques : La Vieille France Touraine Anjou 2/2V

TitreLa Vieille France Touraine Anjou 2/2V
AuteurROBIDA Albert
IllustrateurROBIDA Albert
EditionCrémille
FormatRelié
Date de parution1994
Nb de pages178-162
IllustrationsOui
Edition originale ou tirage numérotéNon
EpuiséOui
SignéNon
SpécifitésReliure simili cuir avec tranche supérieure et décor dorés. Illustré par Robida de dessins dans le texte et lithographies hors texte.
GenreArt et architecture
LangueFrench
Poids en kg2
Albert Robida, né à Compiègne le 14 mars 1848 et mort à Neuilly-sur-Seine le 11 octobre 1926, est un dessinateur, lithographe, aquafortiste, caricaturiste, journaliste et romancier français.
Fils d'un menuisier, il étudie pour devenir notaire, mais dans l'ennui de telles études, il s'adonne à la caricature. En 1866, il dessine au Journal Amusant puis dans diverses revues. En 1880, avec l'éditeur George Decaux, il fonde sa propre revue, La Caricature, qu'il dirige pendant douze ans et dans laquelle Caran d'Ache, Louis Morin, Ferdinand Bac, Job, Maurice Radiguet (le père de Raymond Radiguet) font leurs débuts. Il illustre des guides touristiques, des ouvrages de vulgarisation historique, des classiques littéraires : Villon, Rabelais, Cervantes, Swift, Shakespeare, Les Cent contes drolatiques d'Honoré de Balzac, les Mille et une nuits. Il fait aussi dans un registre plus léger avec une histoire des maisons closes. Sa renommée s'éclipse quelque temps après la Première Guerre mondiale.
Albert Robida a été redécouvert grâce à sa trilogie d'anticipation :
* Le Vingtième Siècle (1883), * La Guerre au vingtième siècle (1887), * Le Vingtième Siècle. La vie électrique (1890)
Ces ouvrages font de lui un autre Jules Verne, souvent plus audacieux. Contrairement à Jules Verne, il propose des inventions intégrées à la vie courante et non des créations de savants fous. Et chaque fois, il imagine les développements sociaux qui découlent de ses inventions, souvent avec justesse : promotion sociale des femmes (qu'il voit électrices/éligibles, portant le pantalon, fumant, médecins, notaires ou avocates), tourisme de masse, pollution. En 1869, déjà, Robida fait une œuvre d'anticipation avec sa bande dessinée La Guerre au vingtième siècle, campagne de Jujubie, qui décrit la guerre moderne, à base de missiles robotisés et de gaz asphyxiants.
Il invente ainsi le téléphonoscope, un écran plat mural qui diffuse les dernières informations à toute heure du jour et de la nuit, les dernières pièces de théâtre, des cours et des téléconférences.
Outre ses qualités de visionnaire, son œuvre L'Horloge des siècles, avec les changements de paradigmes qu'elle présente, annonçait déjà, selon certains de ses critiques, le Philip Kindred Dick du roman À rebrousse-temps 
Albert Robida, né à Compiègne le 14 mars 1848 et mort à Neuilly-sur-Seine le 11 octobre 1926, est un dessinateur, lithographe, aquafortiste, caricaturiste, journaliste et romancier français.
Fils d'un menuisier, il étudie pour devenir notaire, mais dans l'ennui de telles études, il s'adonne à la caricature. En 1866, il dessine au Journal Amusant puis dans diverses revues. En 1880, avec l'éditeur George Decaux, il fonde sa propre revue, La Caricature, qu'il dirige pendant douze ans et dans laquelle Caran d'Ache, Louis Morin, Ferdinand Bac, Job, Maurice Radiguet (le père de Raymond Radiguet) font leurs débuts. Il illustre des guides touristiques, des ouvrages de vulgarisation historique, des classiques littéraires : Villon, Rabelais, Cervantes, Swift, Shakespeare, Les Cent contes drolatiques d'Honoré de Balzac, les Mille et une nuits. Il fait aussi dans un registre plus léger avec une histoire des maisons closes. Sa renommée s'éclipse quelque temps après la Première Guerre mondiale.
Albert Robida a été redécouvert grâce à sa trilogie d'anticipation :
* Le Vingtième Siècle (1883), * La Guerre au vingtième siècle (1887), * Le Vingtième Siècle. La vie électrique (1890)
Ces ouvrages font de lui un autre Jules Verne, souvent plus audacieux. Contrairement à Jules Verne, il propose des inventions intégrées à la vie courante et non des créations de savants fous. Et chaque fois, il imagine les développements sociaux qui découlent de ses inventions, souvent avec justesse : promotion sociale des femmes (qu'il voit électrices/éligibles, portant le pantalon, fumant, médecins, notaires ou avocates), tourisme de masse, pollution. En 1869, déjà, Robida fait une œuvre d'anticipation avec sa bande dessinée La Guerre au vingtième siècle, campagne de Jujubie, qui décrit la guerre moderne, à base de missiles robotisés et de gaz asphyxiants.
Il invente ainsi le téléphonoscope, un écran plat mural qui diffuse les dernières informations à toute heure du jour et de la nuit, les dernières pièces de théâtre, des cours et des téléconférences.

Outre ses qualités de visionnaire, son œuvre L'Horloge des siècles, avec les changements de paradigmes qu'elle présente, annonçait déjà, selon certains de ses critiques, le Philip Kindred Dick du roman À rebrousse-temps 

Sélection de vidéos autour de l'auteur ROBIDA Albert recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre





Sélection de vidéos autour du livre La Vieille France Touraine Anjou 2/2V recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre





La librairie Aux belles illustrations est une librairie en ligne proposant à la vente une sélection de livres neufs ou d'occasion, épuisés, rares, modernes, bibliophiles.
Vous trouverez dans notre librairie en ligne aux-belles-illustrations.fr des beaux livres, des livres brochés, des livres de poche dans les rayons suivants : roman, policier, science fiction, récits de voyages, romance, bandes dessinées, littérature jeunesse, histoire, essais, livres d'art, scolaire... Par exemple, vous pourrez acheter le livre La Vieille France Touraine Anjou 2/2V de ROBIDA Albert édité par les éditions Crémille ean 0710377712214 classé dans notre département Régionalisme au prix le plus bas. Vous pouvez aussi parcourir nos derniers achats de livres dans notre section Nouveautés. Laissez vous tenter par notre sélection de livres à prix discount dans notre rayon Promotions. Tous nos livres sont de qualité au prix le plus bas.
Des questions sur le livre La Vieille France Touraine Anjou 2/2V  de ROBIDA Albert édité par les éditions Crémille 0710377712214 ? N'hésitez pas à nous contacter.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !