En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus.

Les voyages de Gulliver

SWIFT Jonathan

L' éventail

Occasion comme neuf

Ean : 0710377719428




Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
25,00 €

Achetez ce produit et gagnez 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points transformable(s) en un bon de réduction de 1,00 €.


Paiement sécurisé
Expédition sous 24H
Satisfait ou remboursé

Présentation : Les voyages de Gulliver

Les Voyages de Gulliver ou Les Voyages extraordinaires de Gulliver (en anglais Gulliver’s Travels) est un roman satirique écrit par Jonathan Swift en 1721. Une version censurée et modifiée par son éditeur paraît pour la première fois en 1726 ; ce n’est qu’en 1735 qu’il paraîtra en version complète. Il apparaît pour la première fois en français sous le titre Voyages du capitaine Lemuel Gulliver en divers pays eloignez en janvier 1727, à La Haye.
Les Voyages de Gulliver marquent un sommet de la satire sociale et politique au travers d’éléments mêlant, sur le mode du pamphlet ou de la description narrative, de la philosophie, de la logique, du fantastique et de la science-fiction.
Le roman a été écrit par Swift après le krach de 1720. Il avait acheté des actions de la Compagnie des mers du Sud pour 1 000 livres. La spéculation avait fait passer la valeur d'une action de 128 livres à 1 050 livres, avant de s'effondrer ruinant bon nombre de commerçants britanniques. Cet accroissement puis cette miniaturisation de la richesse en un temps très court a dû donner à Swift l'idée des changements de taille relative de son personnage principal qui serait une métaphore de ce krach en donnant à Swift l'occasion de se moquer des travers de la société de son temps.

Caractéristiques : Les voyages de Gulliver

TitreLes voyages de Gulliver
AuteurSWIFT Jonathan
IllustrateurGRANDVILLE Jean Jacques
EditionL' éventail
CollectionLes authentiques
Date de parution1983
FormatRelié
Nb de pages448
SpécifitésNombreuses illustrations de J.J. Grandville reproduites en noir dans et hors texte.
IllustrationsOui
EpuiséOui
Poids1 kg
LangueFrench
GenreLittérature
Jonathan Swift est un écrivain irlandais d'origine anglaise connu pour ses satires et ses pamphlets humoristiques. Il fut membre du Scriblerus Club.
De 1681 à 1688, il effectue ses études à l'excellent Trinity College de Dublin. En 1689, il quitte Dublin et ses tensions entre protestants et catholiques pour se rendre en Angleterre. Il sert alors de secrétaire au diplomate Sir William Temple, un homme d'État en vue. En 1702, trois ans après la mort de Temple, il rentre en Irlande.
Il écrit alors "La Bataille des livres" pour défendre Temple dans la querelle des Anciens et des Modernes et en 1704, "Le Conte du tonneau", œuvre majeure sous forme d'un texte impitoyable à l'égard de la stupidité de ses contemporains et qui déplaira à la reine Anne.
Lors de l'arrivée au pouvoir des Tories en 1710, Swift les soutient au travers des articles qu'il écrit pour l'Examiner de 1711 à 1714. En 1711, Swift publie le pamphlet politique "The Conduct of the Allies" attaquant le gouvernement whig pour son incapacité à mettre fin à la guerre avec la France. Il se charge ainsi de préparer l'opinion publique à la paix. 
En 1714, la chute des Tories rend définitif son exil en Irlande. Il défendra dès lors son pays et publiera un nombre important d'ouvrages politiques.
En 1721, il commence "Les Voyages de Gulliver". Cette œuvre, écrite à la première personne et divisée en quatre parties, marque un sommet de la satire sociale et politique au travers d’éléments mêlant, sur le mode du pamphlet ou de la description narrative, de la philosophie, de la logique, du fantastique et de la science-fiction. 
Grandville, ou Jean-Jacques Grandville, pseudonyme de Jean Ignace Isidore Gérard, né le  à Nancy et mort le  à Vanves, est un caricaturiste, illustrateur et lithographe français.

Peu de temps après son arrivée à Paris, Grandville publie un recueil de lithographies intitulé Les Tribulations de la petite propriété. Il poursuit son œuvre avec Les Plaisirs de tout âge et La Sibylle des salons, un jeu de tarot de 52 cartes qui sera finalement signé par Mansion. Mais c'est avec Les Métamorphoses du jour (1828-29), une série de 70 scènes dans lesquelles des personnages humains sont représentés avec une tête d'animal en situation pour un rôle dans la comédie humaine, qu'il s’est vraiment fait connaître. Ces dessins sont remarquables par l'extraordinaire habileté du dessin des expressions humaines transposées sur une figure animale. La physiognomonie, courant intellectuel inspiré des travaux de Lavater, de Cuvier, de Geoffroy Saint-Hilaire et de Gall postule l’analogie entre les traits du visage, la complexion d’un individu et son caractère, sa personnalité. Cette thèse et les courants analogues (craniologie, phrénologie etc.) alors en vogue ont une répercussion indubitable sur la pensée et l’œuvre de Grandville. Les Métamorphoses du jour ont, dès leur première apparition, suscité des imitations de la part d’autres artistes, ce dont Grandville ne manque pas de se plaindre, mais ces plagiats témoignent de l’influence qu’a son œuvre sur l’évolution de l’illustration fantastique. Le succès rencontré par ces œuvres a conduit divers périodiques tels que La SilhouetteL'ArtisteLa CaricatureLe Charivari à l’engager comme collaborateur. Ses caricatures politiques caractérisées par une merveilleuse fécondité d’inspiration satirique, suscitent bientôt l'engouement.
Ses planches satiriques sont des charges contre les contemporains ou des attaques contre la monarchie de Juillet. Ses dessins déplaisaient à Adolphe Thiers, qui fait promulguer, en 1835, sous le règne de Louis-Philippe une loi exigeant une autorisation préalable pour la publication de dessins et de caricatures. Après ce rétablissement de la censure, Grandville, viscéralement attaché à la liberté de la presse, se sent profondément atteint par les attaques incessantes de la police ; il est même perquisitionné et la fouille désordonnée opérée par les gendarmes le heurte profondément. Dans une caricature toute personnelle, il s’en souviendra en figurant les gendarmes sous la forme de mouches agaçantes envahissant son domicile.

Après cet épisode, il se tourne presque exclusivement vers l'illustration de livres, en illustrant divers ouvrages, tels que les œuvres d’Honoré de Balzac, les chansons de Béranger, les Fables de La Fontaine (1838) et celles de Florian, Don Quichotte de Cervantes, les Voyages de Gulliver de Swift, Robinson Crusoé de Daniel Defoe. Il a également continué à publier des recueils de lithographies : Les Cent ProverbesUn autre monde (1844), Les Fleurs animées. Il participe aux illustrations des Scènes de la vie privée et publique des animaux (1840-1842), une satire initiée par Jules Hetzel en référence à La Comédie humaine, et au Diable à Paris.

Son œuvre s'apparente à un monde étrange que Baudelaire compare par la suite à « un appartement où le désordre serait systématiquement organisé ». Ses dessins fantastiques et zoomorphes (métamorphoses d’êtres humains, d’animaux et de plantes) (Un autre monde) lui valurent d’être revendiqué par les surréalistes.
Les dessins de Grandville présentent habituellement une analyse des personnages pleine d’inventivité et de merveilleux. Cependant, il faut insister sur la difficulté de lecture et d’interprétation de ses caricatures intrinsèquement liées au contexte historique et politique du temps, à une actualité désormais hermétique pour le profane. Cette perte relative du sens n’ôte rien à la qualité artistique des dessins.
L’une des obsessions de Grandville dans l’approche de ses œuvres est de vouloir absolument transcrire sa pensée par le trait du crayon plus que par la plume et le verbe. Il invente tout un ensemble de procédés « pour donner parole aux images, afin qu’elles manifestent l’idée, affichent l’opinion et agissent immédiatement sur le lecteur ». La monarchie de juillet lui fournira amplement l’occasion d’exprimer ses idées républicaines et anticléricales. Les thèmes du budget, des violences du pouvoir, du ridicule et des abus des puissants sont autant de sources d’inspiration pour Grandville qui ne néglige pas l’observation quotidienne de ses contemporains plus proches, croquant les types du bourgeois, de la coquette, du notaire etc.
La librairie Aux belles illustrations est un site internet proposant à la vente un assortiment de livres neufs ou d'occasion, indisponibles, rares, modernes, bibliophiles.
Vous trouverez dans notre librairie en ligne aux-belles-illustrations.fr des beaux livres, des grands formats, des livres de poche dans les rayons suivants : roman, polar, SF, récits de voyages, romance, bandes dessinées, littérature jeunesse, histoire, sciences humaines, arts, parascolaire... Par exemple, vous pourrez acheter le livre Les voyages de Gulliver de SWIFT Jonathan paru aux éditions L' éventail ean 0710377719428 classé dans notre rayon Livres vendus au meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez aussi parcourir nos dernières acquisitions de livres dans notre rayon Nouveautés. Découvrez notre sélection de livres à prix discount dans notre rayon Promotions. Tous nos livres sont de qualité au meilleur prix.
Des questions sur le livre Les voyages de Gulliver  de SWIFT Jonathan paru aux éditions L' éventail 0710377719428 ? N'hésitez pas à nous contacter.

Sélection de vidéos autour de l'illustrateur Jean Jacques Grandville recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !