En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus.

W ou le souvenir d' enfance

PEREC Georges

Denoel

Occasion très bon

Ean : 9782207234914




Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
15,00 €

Achetez ce produit et gagnez 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point transformable(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Paiement sécurisé
Expéditions sous 24H
Satisfait ou remboursé

Présentation : W ou le souvenir d' enfance

Il y a dans ce livre deux textes simplement alternés ; il pourrait presque sembler qu'ils n'ont rien en commun, mais ils sont pourtant inextricablement enchevêtrés, comme si aucun d'eux ne pouvait exister seul, somme si de leur rencontre seule, de cette lumière lointaine qu'ils jettent l'un sur l'autre, pouvait se révéler ce qui n'est jamais tout à fait dit dans l'un, jamais tout à fait dit dans l'autre, mais seulement dans leur fragile intersection.L'un de ces textes appartient tout entier à l'imaginaire : c'est un roman d'aventures, la reconstitution, arbitraire mais minutieuse, d'un fantasme enfantin évoquant une cité régie par l'idéal olympique. L'autre texte est une autobiographie : le récit fragmentaire d'une vie d'enfant pendant la guerre, un récit pauvre d'exploits et de souvenirs, fait de bribes éparses, d'absences, d'oublis, de doutes, d'hypothèses, d'anecdotes maigres. Le récit d'aventures, à côté, a quelque chose de grandiose, ou peut-être de suspect. Car il commence par raconter une histoire et, d'un seul coup, se lance dans une autre : dans cette rupture, cette cassure qui suspend le récit autour d'on ne sait quelle attente, se trouve le lieu initial d'où est sorti ce livre, ces points de suspension auxquels se sont accrochés les fils rompus de l'enfance et la trame de l'écriture.

Caractéristiques : W ou le souvenir d' enfance

TitreW ou le souvenir d''enfance
AuteurPEREC Georges
EditionDenoel
FormatBroché
Date de parution1988
Nb de pages220
IllustrationsNon
SignéNon
Edition originale ou tirage numérotéNon
EpuiséOui
SpécifitésÉpuisé dans cette édition.
GenreLittérature
LangueFrench
Poids en kg0.4
EAN9782207234914
La librairie Aux belles illustrations est une librairie en ligne proposant à la vente un assortiment d'ouvrages neufs ou d'occasion, indisponibles, précieux, modernes, bibliophiles.
Vous trouverez dans notre librairie en ligne aux-belles-illustrations.fr des beaux livres, des livres brochés, des livres de poche dans les rayons suivants : littérature générale, polar, littérature de l'imaginaire, aventure, romance, bandes dessinées, livres pour enfants, histoire, sciences humaines, arts, parascolaire... Par exemple, vous pourrez acheter le livre W ou le souvenir d' enfance écris par PEREC Georges édité par les éditions Denoel isbn 9782207234914 classé dans notre section Livres vendus au meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez aussi découvrir nos dernières acquisitions de livres dans notre département Nouveautés. Laissez vous tenter par notre choix de livres pas chères dans notre section Promotions. Tous nos livres sont de qualité au prix le plus bas.
Des questions sur le livre W ou le souvenir d' enfance  écris par PEREC Georges édité par les éditions Denoel 9782207234914 ? N'hésitez pas à nous contacter.

Georges Peretz, dit Georges Pérec, est un écrivain français.

D'origine juive et polonaise par ses parents, Icek et Cyrla, il passe son enfance dans le quartier de Belleville. En 1940, il devient orphelin de père, Icek Peretz étant mort au combat. L'année suivante, sa mère l'envoie à Villard-de-Lans afin de le sauver des Nazis. Elle-même déportée à Auschwitz, elle meurt en 1943.
A Villard-de-Lans, les sauveteurs de l'enfant le font baptiser et francisent son patronyme qui devient alors "Pérec". Mais en 1945, il retourne à Paris pour y vivre auprès d'une tante paternelle, Esther Bienenfeld.
Après l'école communale de la rue des Bauches, dans le XVIème où il se retrouve propulsé, Georges Pérec intègre le lycée Claude-Bernard, puis le collège d’Étampes. En 1954, il tente hypokhâgne au Lycée Henri-IV et se tourne vers une licence d'Histoire qu'il abandonne assez vite. En parallèle, il suit une psychothérapie, d'abord avec Françoise Dolto, puis avec Michel de M'Uzan.
Après son service militaire dans une unité de parachutistes, il épouse Paulette Pétras et part un temps en Tunisie, à Sfax. En 1962, il entre comme documentaliste en neurophysiologie au CNRS. Vers cette époque, il commence à écrire. Son premier roman, "Les Choses, une histoire des années soixante", obtient le Prix Renaudot 1965.
L'ouvrage surprend par ses descriptions détaillées des objets qui couvrent aisément des pages, le tout articulé autour des enquêtes d'opinion faites par le couple de "héros", Jérôme et Sylvie. Pérec fait aussi dans ce livre un usage quasi systématique du conditionnel.
Encouragé par le succès obtenu, Pérec persévère et produit encore deux romans, dont "Un Homme qui dort", où il tutoie carrément le lecteur, avant d'entrer dans l'Oulipo en 1967. A partir de là, tous ses écrits s'articuleront autour d'une contrainte, littéraire et/ou mathématique.
Dès 1969, l'écrivain donne "La Disparition", roman qui conjugue la mystérieuse disparition du héros, Anton Voyl, avec celle de la lettre "e" qui n'apparaît pas une seule fois dans ce livre. Inversement, dans "Les Revenentes", en 1972, il n'utilise que la voyelle "e", créant au besoin, comme dans le titre, des fautes d'orthographe.
Mais c'est en 1978, avec "La Vie Mode d'Emploi" (prix Médicis 1978), qu'il accède véritablement à la connaissance du grand public.
Décédé d'un cancer des bronches, il est incinéré et ses cendres se trouvent au cimetière du Père-Lachaise à Paris. 

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !