En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus.

Triez par

Catégorie

Sous catégorie

Thème sous catégorie

Auteur

Illustrateur

Editeur

Collection

Format

Etat

Illustrations

Ouvrage épuisé

Edition originale, tirage numéroté

Signé

Date de parution

1988 - 1996

Prix

24 € - 75 €

Livres de l'auteur :  SOLOTAREFF Grégoire

Grégoire Solotareff est un auteur et illustrateur français né à Alexandrie en 1953.

Grégoire Solotareff est le fils d'un médecin d'origine libanaise et de l'illustratrice d'origine russe Olga Lecaye, née Solotareff. Ils quittent en 1956 l'Égypte pour le Liban. Ils s'installent ensuite en France sous le nom de Lecaye. Grégoire Solotareff fait des études de médecine et en fait son métier, mais souhaite dessiner.

C'est à partir de 1985 que, sous l'impulsion d'Alain Le Saux, il va commencer à publier des albums pour les jeunes enfants, initiés par la série Théo et Balthazar (1985-1988), inspirée des dessins de Jean de Brunhoff. La série Bébé Ours lui succède (1990-1991). Ses histoires mettent en scène des problématiques complexes : difficulté de grandir, affirmation de soi, désirs contradictoires : Ne m'appelez plus jamais mon petit lapin (1987) ; Loulou (1989) ; Le Petit Chaperon vert (1989) ; Un jour, un loup (1994)… Ses dessins sont caractérisés par des aplats de couleur pure, parfois modelés au pinceau, toujours soulignés d'un gros trait noir.

Ses récits ont été illustrés par sa mère, Olga Lecaye (Kouma le terrible, 1999 ; Je suis perdu ; Pas de souci, Jérémie, 2004), par Antoon Krings (série de la famille et des animaux de Kiko), et par sa sœur connue sous le pseudonyme de Nadja (Mitch, 1989 ; Le Voleur de jouets, 1991 ; ...) Il a par ailleurs écrit des récits pour enfants plus âgés : Les Filles ne meurent jamais (1988). 

Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.