En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus.

Triez par

Catégorie

Sous catégorie

Thème sous catégorie

Auteur

Illustrateur

Editeur

Format

Etat

Illustrations

Ouvrage épuisé

Edition originale, tirage numéroté

Signé

Date de parution

1985 - 1985

Prix

6 € - 13 €

Livres de l'auteur :  GRIPARI Pierre

Pierre Gripari est un écrivain français.

Il naît d'une mère coiffeuse et médium, parisienne originaire de Rouen, et d'un père ingénieur originaire de Myconos (Grèce). Durant la Seconde Guerre mondiale, ses parents meurent. Il doit alors abandonner ses études littéraires au lycée Louis-le-Grand pour exercer divers petits métiers. Il s'engage ensuite, de 1946 à 1949, comme volontaire dans les troupes aéroportées.

De 1950 à 1957, il est employé de la Mobil Oil, et exerce à cette occasion les fonctions de délégué syndical CGT. Il arrête ensuite de travailler pour écrire. Ne parvenant pas à faire publier ses œuvres, il trouve une place de garçon de bibliothèque au C.N.R.S.

Il se fait connaître en 1962 avec une pièce de théâtre, "Lieutenant Tenant", crée à la Gaîté-Montparnasse, puis avec un récit autobiographique, "Pierrot la lune", publié aux éditions de la Table ronde en 1963. Sa carrière d'auteur commence alors vraiment.

Il a exploré à peu près tous les genres. On lui doit aussi bien des romans que des nouvelles, des poèmes, des récits, des contes, des pièces de théâtre et des critiques littéraires. Il a publié le roman, "Histoire de Prose" (1984) sous le pseudonyme de Rose Londres.

Mais Pierre Gripari est surtout connu du grand public comme un écrivain pour enfants.

Son œuvre la plus célèbre, "Les Contes de la rue Broca", paraît en 1967. Elle est composée d'un ensemble d'histoires mettant en scène le merveilleux dans le cadre familier d'un quartier de Paris à l'époque contemporaine. À la fin des années 1970, les illustrateurs Fernando Puig Rosado et Claude Lapointe contribuent à populariser ces contes. Ce recueil est traduit notamment en Allemagne, au Brésil, en Bulgarie, en Grèce, en Hongrie...

Il reçut en 1976 le Prix Voltaire pour l'ensemble de son œuvre.

En 1988, il obtient le Prix de l'Académie française pour "Contes cuistres".

Il est mort à 65 ans à l'hôpital Saint-Joseph à Paris des suites d'une opération chirurgicale

Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.